Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Numéro 7 arrow Rosine Cinthia Gahé- Gohoun - La qualité du maitre, une condition d’acquisition de la connaissanc...

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Rosine Cinthia Gahé- Gohoun - La qualité du maitre, une condition d’acquisition de la connaissanc... Version imprimable Suggérer par mail
09-02-2011
La qualité du maitre, une condition d’acquisition de la connaissance
dans Alcibiade I de Platon

Rosine Cinthia Gahé- Gohoun

Université de Cocody

Introduction
Comment la qualité du maître peut-elle conditionner la connaissance ? Le rapport maîtredisciple
ou enseignant- enseigné présuppose les notions de connaissance et d’apprentissage. Il
en est ainsi parce qu’il y a, chez Platon, une fluidité entre les termes connaître- savoirapprendre-
enseigner en ce sens que pour connaître ou savoir, il faut apprendre; pour
apprendre, il faut être enseigné par un maître ou être en relation avec une personne ; et
l’enseignant ou l’émetteur dans l’entretien doit savoir lui-même avant d’enseigner ou
entretenir le récepteur. Le lien étroit entre la connaissance et le logos impose de savoir avant
de parler ou enseigner. (Enseigner est aussi bien employé pour parler de pédagogie que de
discours ou d’entretien : «Ne sais- tu pas que, pour enseigner une chose quelconque, il faut
d’abord la savoir soi-même?...»1.)
 
Lire ou télécharger le texte entier