Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Numéro 7 arrow Justine Bindedou-Yoman - Altérité et réparations post conflictuelles en Afrique

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Justine Bindedou-Yoman - Altérité et réparations post conflictuelles en Afrique Version imprimable Suggérer par mail
09-02-2011
Altérité et réparations post conflictuelles en Afrique

Justine Bindedou-Yoman

Université de Bouaké

Introduction

Face aux conflits persistants et aux mutations nouvelles qui s’introduisent dans les schémas
classiques des guerres armées en Afrique, la problématique de l’humanitaire se trouve
complètement étriquée. Dans son serment de maintenir la paix mondiale, la communauté
internationale1 doit faire désormais face aux guerres qui mobilisent, non essentiellement des
soldats dans le sens où l’entend le droit international classique2, mais des guerriers civils
(femmes, enfants, civils de tout genre). Ces mutations nouvelles introduisent, à leur tour, des
missions nouvelles à l’action humanitaire. Ce qui font dire à Eric Goemaere et François Ost
que « conçue à l’origine par Dunant comme l’assistance, sur les champs de bataille, la voilà
maintenant engagée dans des luttes intestines de longues durée, opposant souvent dans la plus
grande confusion des Etats à une fraction de leur population ou des groupes rivaux dont
l’identification, l’idéologie et les alliances ne sont pas aisément définissables »3.
 
 
Lire ou télécharger le texte entier