Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Numéro 7 arrow Kennedy GNAGNY Pédro - L’héroïsme épique africain: individualité et totalité

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Kennedy GNAGNY Pédro - L’héroïsme épique africain: individualité et totalité Version imprimable Suggérer par mail
09-02-2011
L’héroïsme épique africain: individualité et totalité

Kennedy GNAGNY Pédro

Université de Bouaké (Côte d’Ivoire)

Introduction

La notion de héros est intimement liée au genre épique en ce sens que le héros dans
l’épopée est une valeur pratique, une figure de proue, une entité de référence qui marque son
programme narratif par la hauteur de ses exploits. Toutefois, il faut remonter au mythe pour
saisir la richesse originelle des valeurs héroïques.
Pour les Grecs, il y a trois catégories d’êtres doués de pensée : les dieux, les héros et les
hommes. Les opinions des mythologues flottent en particulier sur le statut des héros qu’ils
disent être « des dieux déchus ou des hommes promus »1. L’héroïsme célèbre donc le divorce
entre les humains et les divins. Le héros épique se caractérise, par excellence, par son
triomphe solaire après sa lutte pour le salut du peuple qu’il arrache à l’immobilité du marasme,
aux étreintes des forces inconstantes.
 
 
Lire ou télécharger le texte entier
Dernière mise à jour : ( 22-06-2011 )