Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow 50 ans de littérature, 50 ans de postcolonie arrow Alex Lenoble - Paris, ville postcoloniale dans Bleu Blanc Rouge d’Alain Mabanckou

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Alex Lenoble - Paris, ville postcoloniale dans Bleu Blanc Rouge d’Alain Mabanckou Version imprimable Suggérer par mail
18-02-2012
Paris, ville postcoloniale dans Bleu Blanc Rouge d’Alain Mabanckou
 
 
Alex Lenoble
Cornell University
USA

 

Paris, la « ville lumière » est représentée depuis l’époque coloniale, dans les romans africains, comme un lieu mythique, une sorte d’eldorado, la ville où il faut se rendre pour réussir. A première vue, dans la première partie de son roman Alain Mabanckou ne décrit pas autrement la capitale française, horizon du rêve du héros (anti-héros ?) du livre, le personnage Massala-Massala. Paris, dans Bleu Blanc Rouge, est bien cette ville dont rêve le narrateur, à la fois inaccessible et pleine de promesses.