Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Numéro 10 arrow Samba DIAKITÉ - Pour une éthique de la diversité en Afrique : de l’aporie identitaire à l’auto...

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Samba DIAKITÉ - Pour une éthique de la diversité en Afrique : de l’aporie identitaire à l’auto... Version imprimable Suggérer par mail
14-01-2013
Pour une éthique de la diversité en Afrique : de l’aporie identitaire à l’autoconscience culturelle

Samba DIAKITÉ
Maître de Conférences,
Philosophie de la culture et philosophie africaine
Université Alassane Ouattara
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 
Introduction
Les modes de production et de consommation, la  race, la culture  et les faits
sociaux  permettent l’identification. Ils favorisent aussi  la création d’identité. C’est à
cause de cette identité que s’affirment de nombreuses discordes sociales. Mais cela veutil
signifier qu’il ne faut pas savoir qui nous sommes, qu’il ne faut pas se définir, qu’il faut s’auto-flageller?
Bien entendu, l’identification est normale voire nécessaire dans une relation avec l’Autre.
Pour valider son identité, il faut nécessairement se comparer à l’autre et que ce dernier se compare à soi.
Mais cette identification ne doit surtout pas se faire aux dépens de l’autre ni s’effectuer avec un jugement de valeur de l’autre et sur
l’autre. Malheureusement, dans les sociétés africaines hautement politisées et tribalisées, aujourd’hui,
« le pouvoir d’identification dépend de la position qu’on occupe dans le système de relations qui lie les groupes entre eux.