Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Numéro 10 arrow Dr KOFFI Ehouman René - L’infinitif : élément d’expression de la violence dans Monnè, outrages...

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Dr KOFFI Ehouman René - L’infinitif : élément d’expression de la violence dans Monnè, outrages... Version imprimable Suggérer par mail
14-01-2013
L’infinitif : élément d’expression de la violence dans Monnè, outrages et défis d’Ahmadou KOUROUMA
 
 Dr KOFFI Ehouman René
Université Alassane OUATTARA (Côte-d’Ivoire)
E-mail : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
 

 Introduction
 Le verbe est « un mot qui exprime, soit l’action faite ou subie par le sujet, soit
l’existence ou l’état du sujet, soit l’union  de l’attribut au sujet. » Cette définition atteste que
le verbe est un élément fondamental dans la proposition. Dans sa combinaison avec les autres
mots du discours, celui-ci peut apparaître aussi bien sous la forme conjuguée que sous la
forme infinitive. C’est la dernière forme citée qui nous intéressera dans ce travail.
Invariable, Cette forme du verbe est non seulement « utilisée comme entrée des verbes
dans les dictionnaires », mais aussi « sert de base au classement traditionnel des conjugaisons
des verbes, ce qui lui confère une certaine importance grammaticale. »