Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Numéro 13 arrow Kolotioloma Nicolas YÉO - LA "RHETORIQUE SOPHISTIQUE" EN QUESTION

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Kolotioloma Nicolas YÉO - LA "RHETORIQUE SOPHISTIQUE" EN QUESTION Version imprimable Suggérer par mail
15-02-2014
LA "RHETORIQUE SOPHISTIQUE" EN QUESTION
 
Kolotioloma Nicolas YÉO,                                                                                                   
Université Alassane Ouattara de Bouaké, Côte d’Ivoire
 
Introduction
 
En considérant l ’économie générale de l a pensée de Platon, il  est
possible de retenir l’idée-force selon laquelle il  existe deux types de
rhétorique : l’une assimilable, pour emprunter les expressions de Dénis Le May,
« à une vulgaire méthode de contradiction »
, et l ’autre, indiquant le
prototype même « de la méthode et du raisonnement scientifique »
. À ce propos, Platon affirme:
Quand on parle du "juste" et du "bon" ? Chacun n’est-il pas porté
dans une direction différente, et ne sommes-nous pas en
désaccord entre nous et avec nous-mêmes ? […] S’il en est
ainsi, celui qui va acquérir l’art rhétorique doit commencer par
instituer méthodiquement une division entre ces deux espèces, et
par saisir ce qui caractérise chacune d’elles ; aussi bien celle où le
grand nombre n’est pas forcément fixé que celle où il l’est.