Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Numero 14 arrow Constant Ané KONE - L’onomastique féminine dans les romans de Gloria Naylor

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Constant Ané KONE - L’onomastique féminine dans les romans de Gloria Naylor Version imprimable Suggérer par mail
12-10-2014
L’onomastique féminine dans les romans de Gloria Naylor
 
Constant Ané KONE
Doctorant, Université Félix Houphouët Boigny de Cocody
 
Introduction
 
Le choix des noms dans la plupart des sociétés s’inscrit dans une procédure, un protocole, en
ce sens qu’il marque le renouvellement des membres de la famille et renforce la cohésion sociale.
Dans la culture occidentale, le calendrier gréco-romain regorge de prénoms, plus particulièrement
des noms de saints où les gens puisent pour donner les prénoms à leur progéniture. Généralement
défini comme l’étude des noms, l’onomastique revêt plusieurs dimensions : sociologique, culturel et
identitaire. Dans la mesure où l’attribution des noms obéit à des règles dans la plupart des sociétés,
le hasard reste exclu dans ce processus. Les personnes qui portent les noms de leurs ancêtres ou de
personnalités célèbres, incarnent dans l’imaginaire populaire leurs qualités. Or, le hiatus existe entre
l’idéal et la réalité. L’acquisition de l’aura ou du charisme des modèles ne répond pas toujours aux
aspirations des personnes car le caractère et la personnalité de chaque individu se forge à travers
diverses expériences.