Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Numero 14 arrow FOFANA Chifolo Daniel - ROUSSEAU ET LA QUESTION DU DROIT POLITIQUE CHEZ MONTESQUIEU

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
FOFANA Chifolo Daniel - ROUSSEAU ET LA QUESTION DU DROIT POLITIQUE CHEZ MONTESQUIEU Version imprimable Suggérer par mail
12-10-2014
ROUSSEAU ET LA QUESTION DU DROIT POLITIQUE CHEZ MONTESQUIEU
 
FOFANA Chifolo Daniel, Assistant
Université Alassane Ouattara / Côte d’Ivoire
 
Introduction
Le droit politique existait avant l’entreprise philosophique de Rousseau. Cependant, il pense
que celui-ci n’a pas encore vu le jour. Nous voudrions conduire à penser qu’il s’agit chez l’auteur du
droit politique moderne. Pour lui, le seul philosophe moderne qui a tenté de donner naissance à
cette discipline est Montesquieu. Voici les propos qui le montrent : « Le droit politique est encore à
naître (…) Le seul moderne en état de créer cette (…) science eût été l’illustre Montesquieu. Mais il
n’eût garde de traiter des principes du droit politique ; il se contente de traiter du droit positif des
gouvernements établis ». Cela veut dire que Montesquieu ne s’est pas intéressé aux principes
généraux du droit politique. Il s’est plutôt contenté de décrire les gouvernements et les institutions
politiques existants, c’est-à-dire le droit positif de la république, de la monarchie et du despotisme.