Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Numero 15 arrow JOHNSON Kouassi Zamina - How the Garcia Girls Lost Their Accents de Julia Alvarez: évocation de...

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
JOHNSON Kouassi Zamina - How the Garcia Girls Lost Their Accents de Julia Alvarez: évocation de... Version imprimable Suggérer par mail
15-12-2014
How the Garcia Girls Lost Their Accents de Julia Alvarez: évocation de
l’histoire et des identités culturelles à travers la littérature 
 
JOHNSON Kouassi Zamina
UFR  LLC, Département d’ANGAIS.
Université F H Boigny de Cocody
 
Introduction

 La culture donne naissance à des personnalités d’une grande variété. De cette grande
variété se dégage le caractère national, car chaque individu appartenant à une culture donnée,
subit l’influence d’un héritage commun. Le croisement de cultures a une action stimulante et
enrichissante. C’est en fait par de tels croisements que la civilisation progresse. Les EtatsUnis

ont hérité non seulement de la culture judéo-gréco-romano-européenne
, mais aussi des
influences venues de toutes les parties du monde à savoir, l’Afrique, l’Asie, et l’Amérique
Latine. Cela voudrait dire que les apports culturels des autres continents tirent leur originalité
du fait que ces continents sont peuplés par des habitants de souches raciales différentes. Cette
originalité tient à des circonstances sociologiques, voire historiques véhiculées par des
cultures qui combinent des dynamismes soutenus par des moyens variés tels que les
migrations, les emprunts, les assimilations, et les acculturations dans la diversité culturelle.
Ces moyens sont mis en exergue, par exemple, par la Dominicaine Julia Alvarez dans son
roman How the Garcia Girls Lost Their Accents (1991).