Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Numero 15 arrow Amed Karamoko SANOGO - Du refus platonicien des approches sophistiques : pour une vertu sociale

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Amed Karamoko SANOGO - Du refus platonicien des approches sophistiques : pour une vertu sociale Version imprimable Suggérer par mail
15-12-2014
Du refus platonicien des approches sophistiques : pour une vertu sociale 

Amed Karamoko SANOGO,
Université Alassane Ouattara, Côte d’Ivoire
 
Introduction  
Les sophistes, d’une certaine manière, ont donné naissance à la philosophie de Socrate,
dans la mesure où le père tutélaire de la philosophie occidentale et ses disciples ont constitué
une grande partie de leur réflexion en critiquant les thèses sophistiques relatives à la justice, la
piété et la question de l’être. Cela pourrait laisser croire que les doctrines des sophistes sont
enclines à toute recherche de vertu.