Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Numero 16 arrow AKA Justin, Problématique de la communication dans Moderato cantabile de Marguerite Duras

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
AKA Justin, Problématique de la communication dans Moderato cantabile de Marguerite Duras Version imprimable Suggérer par mail
02-11-2015
Problématique de la communication dans Moderato cantabile de Marguerite Duras
AKA Justin
 
Université Felix Houphouet Boigny
 
 
Introduction 
Depuis que Chrétien de Troyes a fait passer le roman de son acception première désignant la 
langue (romane)  à celle de genre, il est passé par plusieurs péripéties, tant au niveau de la
forme qu’au niveau des thématiques. Du Moyen Âge à la contemporanéité, son
caractèreprotéiforme lui a permis de s’adapter aux différentes esthétiques et mutations
survenues dans la littérature, assurant même au genre une place majeure et une consécration
du lectorat au fil des siècles. Cela est rendu possible par le fait que le roman, dans sa
représentation du monde, qui crée ce que Jean Ricardou appelle « l’illusion référentielle », est
le genre qui rapproche mieux le lecteur d’un monde qui correspond peu ou prou à la réalité.
En tout état de cause, il en donne une image vraisemblable.