Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Numero 18 arrow Léontine Gueyes T., De l’écriture transgénérationnelle à la fictionnalisation de l’identité métisse

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Léontine Gueyes T., De l’écriture transgénérationnelle à la fictionnalisation de l’identité métisse Version imprimable Suggérer par mail
09-08-2016

De l’écriture transgénérationnelle à la fictionnalisation de l’identité métisse

dans l’œuvre d’Henri Lopes

Léontine Gueyes T.,

Université Félix Houphouët-Boigny, Cocody-Abidjan.

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

Ecrivain congolais, homme politique et intellectuel accompli, Henri Lopes entre dans le champ littéraire par quelques poèmes. Il publie son premier véritable récit littéraire, Tribaliques, en 1971. Une enfant de Poto-Poto, son dernier texte, date de 2012.

 

Lire ou Télécharger l'article en entier [PDF] 

Dernière mise à jour : ( 09-08-2016 )