Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Numero 18 arrow Arouna Goama Nakoulma, Mobilité spatiale de la population et risques de dégradation de l’environneme

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Arouna Goama Nakoulma, Mobilité spatiale de la population et risques de dégradation de l’environneme Version imprimable Suggérer par mail
09-08-2016

Mobilité spatiale de la population et risques de dégradation de l’environnement

dans l’est et le sud-ouest du Burkina Faso 

Arouna Goama Nakoulma

Géographe

Chargé de recherche 

Institut des Sciences des Sociétés, Centre National de la Recherche Scientifique et Technologique, Ouagadougou, Burkina Faso

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 Introduction

Le Burkina Faso a une économie essentiellement basée sur la production agro-sylvo-pastorale.

Les différents gouvernements du pays ont donc fait de la promotion du développement du monde rural, une de leurs priorités majeures. Nonobstant les  réformes importantes entreprises à travers le Plan d’Ajustement du Secteur Agricole (PASA), en vue d’améliorer les performances de l’agriculture et de l’élevage, la production agricole du Burkina Faso rencontre des difficultés. 

 

Lire ou Télécharger l'article en entier [PDF]