Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Actes du colloque Mémoire, oubli et réconciliation arrow Goure Bi Dit Lama Berte, Autobiographie et mémoire collective noire américaine

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Goure Bi Dit Lama Berte, Autobiographie et mémoire collective noire américaine Version imprimable Suggérer par mail
20-02-2017
Autobiographie et mémoire collective noire américaine
Goure Bi Dit Lama Berte
Institut Polytechnique Felix Houphouët Boigny
 
Résumé: Dans leur désir de revendiquer leur droit à la citoyenneté pleine, les Noirs aux Etats-Unis n’ont ménagé aucun effort pour faire entendre leur voix depuis la période de l’esclavage Afin de véhiculer un message de Noir, ils choisissent l’autobiographie pour des raisons valables au plus haut point. Pour eux, le récit autobiographique donne au Noir, d’une part l’avantage d’accéder au rang d’individu à part entière pour ne plus être un non-être et d’autre part, de faire figure de témoin fiable. Loin d’être une apologie du parcours pourtant héroïque des autobiographes, l’ensemble des souvenirs relatés par ce récit répond à un devoir de mémoire, dans un texte au relent social qui contribue énormément à l’édification de l’identité noire.