Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Actes du colloque Mémoire, oubli et réconciliation arrow Dr Ezoulé Miézan Isaac KANGAH, Les chants poétiques de l’Abissa: Messages de réconciliation, de paix

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Dr Ezoulé Miézan Isaac KANGAH, Les chants poétiques de l’Abissa: Messages de réconciliation, de paix Version imprimable Suggérer par mail
20-02-2017
Les chants poétiques de l’Abissa: Messages de réconciliation, de paix et d’unité
Dr Ezoulé Miézan Isaac KANGAH
Université Allassane Ouattara
 
Résumé : L’Abissa a un sens et un but particuliers pour toute personne qui y prend part. Pour la majorité du peuple N’zima, l’exécution des chants poétiques pendant Abissa constitue l’un des points culminants du festival. Pour tout dire, la poésie étant l’objet principal de cette communication, les chants poétiques apparaissent comme des moyens d’expression orale retraçant les expériences personnelle et sociale. Ils donnent aux populations N’zima une plus grande vision du monde. Dans cette perspective, l’on peut dire que les chants poétiques de l’Abissa non seulement projettent une image idéale du N’zima mais se présentent aussi comme un symbole d’intégration, de réconciliation, d’unité et de renforcement de la cohésion et des rapports sociaux. De surcroit, les chants poétiques de l’Abissa qu’intègre la poésie N’zima, enseignent que la réconciliation dans la société humaine résulte de la réconciliation entre les individus et les dieux.