Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Numéro 21 arrow Léa ZAME AVEZO’O, Place et représentation de la littérature orale dans l’enseignement secondaire au

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Léa ZAME AVEZO’O, Place et représentation de la littérature orale dans l’enseignement secondaire au Version imprimable Suggérer par mail
14-12-2017
Place et représentation de la littérature orale dans l’enseignement secondaire au Gabon
Léa ZAME AVEZO’O,  
Littératures africaines — CRELAF/ UOB
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir  

Résumé : La présente contribution a pour objectif de s’interroger, d’une part, sur la place de 
la littérature orale dans le programme de l’enseignement de français aux premier et second
cycles du secondaire. D’autre part, elle donne à voir sa perception dans les manuels scolaires,
en tant que vecteurs essentiels d’éducation et de socialisation. L’analyse de contenu
catégorielle et quantitative fait apparaître une relégation des textes traditionnels et des genres
oraux au niveau des classes de 6ème et 5ème. Ce qui peut véhiculer l’idée d’une infériorité
culturelle de ces récits. Elle révèle également une vision ethnographique et archaïque de la
littérature orale, contribuant ainsi à la dévalorisation pédagogique de ce matériau. En
considérant que l’école est une institution légitime dans la société et que tous les discours qui
y sont prononcés sont valorisés et marqués du sceau de l’autorité, la survie de la littérature
orale aujourd’hui dépend des stratégies de valorisation qui peuvent être mises en place en
milieu scolaire pour améliorer son statut, moderniser son image et encourager sa pratique.