Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Numéro 21 arrow GOKRA Dja André Ouréga Junior, Réseaux sociaux numériques et communication en période de crise en Cô

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
GOKRA Dja André Ouréga Junior, Réseaux sociaux numériques et communication en période de crise en Cô Version imprimable Suggérer par mail
14-12-2017
Réseaux sociaux numériques et communication en période de crise en Côte d’Ivoire :
une analyse des notifications sur Facebook au mois de janvier 2017 

GOKRA Dja André Ouréga Junior 
Département des Sciences du Langage et de la Communication
Université Alassane Ouattara 
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir


 
Résumé: La participation des populations aux débats publics par le biais des réseaux sociaux
numériques, connait un développement progressif en raison du dynamisme instauré par les
Technologies de l’Information et de la Communication(TIC). Au travers de Facebook, réseau
social objet de cette étude, nous voulons montrer qu’il apparaît dorénavant comme un nouvel
espace public virtuel permettant à chacun de s’exprimer sur un sujet d’ordre social,
économique ou politique. La mutinerie de janvier 2017 en Côte d’Ivoire a montré la liberté
d’expression et la liberté démocratique engendrées par les réseaux sociaux qui ont, par
ailleurs, relevé les limites des médias de service public cantonné dans leur rôle de diffuseur
d’information à la solde du pouvoir. Les médias d’État n’en demeurent pas moins des médias
centrés sur le matraquage relatif aux activités du chef de l’État et de son gouvernement.
L’analyse de contenu du corpus de commentaires d’internautes sur Facebook a relevé la
pluralité des usages du réseau social pour s’informer, communiquer et débattre politiquement.
Ce qui fait émerger une problématique liée à la gestion de l’information par les médias d’État
à l’ère de l’évolution technologique.