Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Numéro 24 arrow Yacouba KONE, La protection des minorités sous le khalife Omar (634-644).

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Yacouba KONE, La protection des minorités sous le khalife Omar (634-644). Version imprimable Suggérer par mail
08-01-2019

La protection des minorités sous le khalife Omar (634-644).

Yacouba  KONE

Doctorant  

Département d’Histoire

Université  Félix Houphouët-Boigny de Cocody

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

Résumé : Cette étude porte sur la sécurité que le Khalife Omar a apportée aux minorités sociales et religieuses passées sous la domination musulmane au VIIe siècle. La protection des minorités est née au VIe siècle avec le Serment de Fodoûl. Le serment visait à mettre fin aux spoliations dont sont victimes les commerçants à la Mecque. Sous le khalife Omar au VIIe siècle une nouvelle politique de protection des minorités, plus inclusive, est instaurée à travers le ‘’Pacte d’Omar’’. A travers ce pacte khalife Omar prend en compte le Serment existant et l’oriente désormais en faveur des chrétiens, des juifs, des çabéens, des mages et autres minorités similaires. La manifestation de cette protection est l’ensemble des mesures de justice, de réparation d’abus. A l’issue des actions salvatrices comme les longs voyages entrepris en personne, pour recevoir les plaintes et les sollicitations des minorités éloignées, le Khalife Omar étend sa protection à l’ensemble des minorités de la Syrie, de l’Egypte, de l’Irak et bien d’autres.

Cependant cette protection a un coup très lourd que les bénéficiaires sont contraints d’honorer pour continuer de la mériter. Les montants exigés par le khalife Omar sont exorbitants au point qu’on y décèle ses réelles intentions d’enrichissement. Tous les domaines économiques, jadis exploitées par les minorités, sont soumis un impôt lourd pour la souveraineté des Arabes musulmans qui aspirent à un khalifat.

 

Mots-clés : Souverain, Khalifat, ‘’Détenteurs de livres’’-  Minorité  - Protection -  Traité - Dhimmi.

Abstract: This study focuses on the security that the Omar Khalif brought to social and religious minorities under Muslim rule in the seventh century. The protection of minorities was born in the 6th century with the Oath of Fodoûl. The oath was intended to put an end to the spoliation of merchants in Mecca. Under the Caliph Omar in the seventh century a new policy of protection of minorities, more inclusive, is established through the '' Pact of Omar ''. Through this Caliphate Covenant Omar takes into account the existing Oath and now directs it to Christians, Jews, Jacobeans, Magi and other similar minorities. The manifestation of this protection is the whole of the measures of justice, of repair of abuses. At the end of life-saving actions such as long journeys undertaken in person, to receive complaints and solicitations from distant minorities, Khalif Omar extended his protection to all the minorities of Syria, Egypt, Iraq and many others.

However this protection has a heavy blow that the beneficiaries are forced to honor to continue to deserve it. The amounts demanded by the Caliph Omar are exorbitant to the point where it reveals its real intentions of enrichment. All the economic domains, formerly exploited by the minorities, are subjected a heavy tax for the sovereignty of the Moslem Arabs who aspire to a caliphate.

 

Keywords: Sovereign, Khalifat, '' Bookholders '' - Minority - Protection - Treaty - Dhimmi.

 

 Lire ou Télécharger l'article en entier [PDF]