Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Numéro 27 arrow Babacar NIANE, La technique du waññ, un support pédagogique dans les foyers religieux traditionnels

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Babacar NIANE, La technique du waññ, un support pédagogique dans les foyers religieux traditionnels Version imprimable Suggérer par mail
16-10-2020
La technique du waññ, un support pédagogique dans les foyers religieux
traditionnels au Sénégal. 
 
Babacar NIANE
    Assistant,  
Université de Thiès
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir  
 
Résumé: Cette technique pour la mémorisation du Coran appelée waññ au Saloum et boole au
Baol ou au Cayor est une science pédagogique créée par les kaaŋ (ceux qui ont mémorisé le
Saint Coran) wolofs du Sénégal. L’objectif visé était de faire un recensement de fréquences,
de ressemblances ou de dissemblances des mots et des phonèmes du Texte Sacré. Il
constituait le couronnement ou la phase finale de l’enseignement coranique dans le pays et a
joué un rôle de premier plan à la promotion des foyers religieux appelés daara. 
      Pour aborder ce sujet, deux questions fondamentales se posent conjointement. Quelle est
la méthodologie employée par les maîtres d’écoles coraniques traditionnelles du Sénégal dans
l’optique de mémoriser, et d’orthographier correctement le Coran malgré la défectuosité de
prononciation de certaines lettres pharyngales et laryngales? Pour répondre à cette
problématique, nous avons jugé nécessaire de parler, d’abord, du waññ dans l’enseignement
coranique avant de traiter ses points d’intervention. 
Mots clés: waññ, kaaŋ, daara, seriñ daara, habun, njombaan, kiling, jimbé, xumus, taara