Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Numéro 29 arrow Médard NGOUALA MABONZO, Cartographie spatiale des risques d’inondation par le Système d’Information

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Médard NGOUALA MABONZO, Cartographie spatiale des risques d’inondation par le Système d’Information Version imprimable Suggérer par mail
25-07-2021

Cartographie spatiale des risques d’inondation par le Sysme d’Information Géographique du site urbain de Brazzaville (République du Congo)

 

Médard NGOUALA MABONZO, medngouala@yahoo.fr

Achille Patrick BATCHI MAV

Laboratoire de Géographie, Environnement et Aménagement (LAGEA), Université Marien Ngouabi, Département de géographie.

 

Résumé : Ce travail utilise les possibilités quoffrent les Systèmes dInformation Géographique pour caractériser spatialement les zones à risque d’inondation dans le site urbain de Brazzaville (République du Congo). Pour atteindre cet objectif, lanalyse spatiale multicritère a permis délaborer les cartes des pentes, de l’occupation des sols et des zones à risque d’inondation par lintégration dans un système d’information géographique (SIG).  Les données utilisées sont issues des images SPOT de 2009 et TM de Landsat 2018 et la photographie aérienne notamment l’ortho photographie de Brazzaville de 2007 des produits rivés dun modèle numérique de terrain (MNT). Les résultats montrent que les zones à sensibilité forte aux inondations se trouvent dans la plaine le degré de pente est faible (< 5°). Ceci indépendamment des deux autres variables (occupation du sol et texture du sol). En revanche, sur les plateaux et les collines, les terrains à pente forte (> 10°), dont le couvert végétal est absent, sont les plus sensibles à lérosion hydrique. Deux (2) zones géographiques ayant chacune son comportement vis-à- vis du phénomène dinondation se font remarquées. La première zone couvre les arrondissements de Djiri, Talangai, Ouenzé et Poto-Poto dans la partie Est, la partie Sud de Madibou et les rives de la rivière Mfilou qui sont des zones ties sur la plaine. Ici, les pentes sont très faibles voir nulles. La deuxième zone correspond aux arrondissements Makélékélé, Bacongo, Poto-Poto Ouest, Moungali, Madibou et Mfilou-Ngamaba tie sur le plateau tabulaire de Maya-Maya, peu vallonné.

Mots-clés    Congo,   Brazzaville,   Inondation,   Cartographi spatiale,   Systèm dInformations

Géographiques, Site urbain de Brazzaville.

 

Abstract : This work uses the possibilities offered by Geographic Information Systems to spatially identify areas at risk of flooding in the urban site of Brazzaville (Republic of the Congo). To achieve this objective, the multicriteria spatial analysis made it possible to draw up maps of slopes, land use and areas at risk of flooding by integrating them into a geographic information system (GIS). The data used come from SPOT images of 2009 and TM from Landsat 2018 and aerial photography, in particular the Brazzaville ortho-photograph from 2007, from products derived from a digital terrain model (DTM). The results show that the areas with high sensitivity to flooding are found in the plain where the degree of slope is low (<5 °). This independently of the two other variables (land use and soil texture).  On the other hand, on plateaus and hills, steeply sloping land (> 10 °), where there is no plant cover, are the most sensitive to water erosion. Two (2) geographic areas, each having its own behavior vis-à-vis the flooding phenomenon, stand out. The first zone covers the districts of Djiri, Talangai, Ouenzé and Poto- Poto in the eastern part, the southern part of Madibou and the banks of the Mfilou river which are built- up areas on the plain. Here, the slopes are very weak or even zero. The second zone corresponds to the Makélékélé, Bacongo, Poto-Poto West, Moungali, Madibou and Mfilou-Ngamaba districts built on the tabular plateau of Maya-Maya, not very hilly.

Keywords: Flood, overflowing rivers, Spatial mapping, Geographic Information System, Site urbain of

Brazzaville.

 

 

 

 

 Lire ou télécharger le texte entier (fichier pdf)