Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Numéro 4 arrow Nicolas De Ribas - L’expulsion de la Compagnie de Jésus : l’événement-traumatisme

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Nicolas De Ribas - L’expulsion de la Compagnie de Jésus : l’événement-traumatisme Version imprimable Suggérer par mail
22-08-2009

L’expulsion de la Compagnie de Jésus : l’événement-traumatismedéclencheur de la réflexion indépendantiste du jésuite péruvien Viscardo yGuzmán (1748-1798) 

Nicolas De Ribas, Université d’Artois 

En 1750, dans une structure sociale caractéristique du Pérou colonial telle que celle du village de Pampacolca1, on peut dire que Juan Pablo Viscardo y Guzmán a grandi dans des conditions privilégiées. Dans une société coloniale structurée de façon stricte selon l’origine ethnique, Viscardo et sa famille appartenaient au groupe qui occupait le sommet de la pyramide politique : celui des Espagnols. Ce terme désignait alors la population blanche, composée de Blancs venus d’Espagne et de ceux qui étaient nés et qui vivaient sur le sol américain, les Créoles.

Lire ou télécharger le texte entier (fichier pdf)

Dernière mise à jour : ( 22-08-2009 )