Pedro Kennedy GNAGNY, Le pouvoir de la femme dans l’épopée
08-01-2019

Le pouvoir de la femme dans l’épopée

Pedro Kennedy GNAGNY

Maitre-Assistant à l’Université Alassane Ouattara

Enseignant-chercheur en Traditions et littératures orales

Email : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir / Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

Résumé: L’épopée est un genre littéraire qui s’organise autour du thème de la guerre. Ce sont donc presque toujours les personnages masculins qui en sont les figures de proue. Pourtant, le personnage de la femme, dans la faiblesse naturelle conséquente à son originalité sexuelle, en est un dynamique agent de régulation. Les mains nues, ce personnage, adjuvant ou opposant au destin du héros positif,  indéfectibles compagnes de luttes et de résistances, fonde la guerre, nourrit l’hostilité et détermine la victoire ; d’où son pouvoir.

Mots clés: épopée, femme, héros, pouvoir.

Abstract: The epic is a literary genre that is organized around the theme of war. It is almost always the male characters who are the leading figures. However, the character of the woman, in natural weakness consistent with its sexual originality, is a dynamic regulator. The bare hands, the female character, adjutants or opponents of the destiny of the positive hero, indefectible companions of struggles and resistance, founds war, nurtures hostility and determines victory; hence his power.

Keywords: epic, woman, hero, power.

           

 Lire ou Télécharger l'article en entier [PDF]