Errol Bertony MALOU, La lumière des miroirs internes: les mises en abyme dans La Vie et demie (1979)
21-10-2019
La lumière des miroirs internes: les mises en abyme dans La Vie et demie
(1979) de Sony Labou Tansi et Terre d’asile (1987)  de Pierre Mertens 
Errol Bertony MALOU 
Université Cheikh Anta Diop de Dakar 
Résumé : Le recours à la mise en abyme permet aux écrivains contemporains d’opacifier le
récit et de reconsidérer la réception des œuvres romanesques. Par des miroirs internes, ces
récits mis en abyme contribuent à éclaircir l’intrigue principale et, par anticipation, le lecteur
découvre le dénouement de l’œuvre. Ainsi, de la mise en abyme révélatrice dupliquant des
micro-récits qui désorganisent la cohésion textuelle à celle qui institue de « petits romans »
dans le roman pour réfléchir sur des questions de composition, ces récits spéculaires donnent
à l’œuvre littéraire une nouvelle dimension. À travers ce procédé d’écriture, ce sont les
fondements de l’esthétique traditionnelle qui sont revisités.
Mots-clés : abyme, écriture, récits spéculaires, duplication, déconstruction. 
Abstract: The use of abyss makes it possible for contemporary writers to opaque the
narrative and reconsider the reception of fictional works. Though internal mirrors, these
stories in abyss, help to clarify the main plot and the advance, the reader discover to outcome
of the work. So from the revealing revelatory abyss of micro-plots which disorganize the text
cohesion to the one which install some small novels in the work in order to ponder over some
questions of composition, these specular narratives gives to literary work a new dimension.
Trough these writing proceduces the foundations of the traditional aesthetics are revisited.
Key words: abyss, writing, specular narratives, duplication, deconstruction.       
 
 
 
 
 
 Lire ou Télécharger l'article en entier [PDF]