Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Colloque international: Suprematie Blanche arrow DIANDUE Bi Kacou Parfait - L’ALTERITE DIFFERENTIELLE : DU REGARD FORMANT /DEFORMANT

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
DIANDUE Bi Kacou Parfait - L’ALTERITE DIFFERENTIELLE : DU REGARD FORMANT /DEFORMANT Version imprimable Suggérer par mail
03-06-2013
DIANDUE Bi Kacou Parfait
Maitre de Conférences
Université de Cocody
 
Introduction
Bien que les couples opératoires vérité / mensonge et objectivité/subjectivité donnent validité à mon propos,  j’inscris mon intervention dans le second complexe qui donne sa pleine mesure à la thématique du regard ; d’autant que la vérité ou le mensonge sont philosophiquement contrariés par la nature métaphorique du regard. Regarder c’est prendre une emprunte oculaire d’un objet, d’une chose, d’un être, d’un phénomène perceptible du point de vue de l’œil. En tant que tel, regarder c’est se représenter ou figurer un spectre
transparent. Le regard  ne saurait alors être véridique ou mensonger d’autant qu’il ne relève ni de l’existant ni du factuel. Il peut cependant être objectif ou subjectif parce qu’il est lié à l’évaluation par la vue qu’encode le récit. C’est par le regard qu’on découvre et éprouve les autres cultures; c’est par le regard qu’on découvre sa spécificité et sa différence. J’ai indiqué plus haut que le regard dont je traite est celui qui concerne l’œil car tous les organes de sens peuvent permettre d’éprouver les autres cultures. La géocritique parle à juste titre de polysensorialité.