Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow numéro 26 arrow Koffi Guillaume KONAN, L’hybridisme religieux en Afrique: L’animisme face aux religions occidentales

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Koffi Guillaume KONAN, L’hybridisme religieux en Afrique: L’animisme face aux religions occidentales Version imprimable Suggérer par mail
31-12-2019
L’hybridisme religieux en Afrique: L’animisme face aux religions
occidentales. 
Koffi Guillaume KONAN, 
Doctorant en philosophie Africaine 
Université Alassane Ouattara, Côte D’ivoire
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir   

Résumé : L’Afrique reste le continent qui a le plus souffert des meurtrissures de 
l’exploitation coloniale occidentale. À l’instar de son histoire et de sa culture qui lui ont été
niées, l’orthodoxie occidentale a également lancé le discrédit sur l’animisme, religion de base
des sociétés traditionnelles africaines, en le taxant de pratique occulte et satanique au sein de
laquelle ‘’le Dieu blanc’’ n’y est pas. C’est donc au nom d’un fallacieux prétexte d’apporter la
‘’véritable religion’’ au nègre que plusieurs missionnaires en sont venues de l’Occident et de
l’Orient pour envahir le continent noir installant ainsi l’Africain au cœur d’une foi
inauthentique et faisant de lui un être hybride. Dans ce métissage d’être de la religion
nouvelle africaine, il importe à l’Africain de toujours s’attacher aux valeurs morales de sa
tradition religieuse comme recherche d’équilibre existentielle. 
Mots clés : animisme, Dieu, christianisme, Islam, religion, tradition, foi, Afrique.
Summary: Africa remains the continent which has the most suffered from the abuses of 
occidental colonial exploitation. Like its history and culture which have also cast discredit
over animism, the basis of African traditional societies by judging these practices to be occult
and devilish through which ‘’the white God’’ is missing. It is thus in the name of a fallacious
pretext to bring the ‘’veritable religion’’ the Negroes that several missionaries came from
occidental and oriental countries to overrun the African continent setthing thus the African in
the heart of an unauthentic faith making him a hybrid being. In this interbreeding of new
African religion, the most important for African is to be bound to the moral value of our
religious tradition like a search of existential balance. 
Key words: Animism, God, Christianism, Islam, Religion, Tradition, faith, Africa.