Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow numéro 26 arrow Alassane HASSIMI, Migrations et brassages socioculturels dans les dallols (XVe-XIXe siècle)

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Alassane HASSIMI, Migrations et brassages socioculturels dans les dallols (XVe-XIXe siècle) Version imprimable Suggérer par mail
31-12-2019
Migrations et brassages socioculturels dans les dallols (XVe-XIXe siècle) 
Alassane HASSIMI
Ecole Normale Supérieure 
Université de Niamey
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir  

Résumé: Cet article porte sur les migrations ayant conduit des groupes d’origines diverses 
dans les dallols et les brassages qui en ont suivi. Il s’agit d’analyser les mécanismes par
lesquels les groupes zarma, hausa, peul, touareg et kambarin Barebari qui appartiennent aux
grandes communautés linguistiques du Niger actuel se sont retrouvés dans les trois vallées
fossiles du « Niger occidental ». Il s’agit également d’étudier les facteurs des brassages
socioculturels notamment l’intermariage et la loi du nombre qui affectent la plupart des
groupes. Le travail s’intéresse aux nouvelles identités issues de ces brassages marquées par la
perte de l’usage de la langue d’origine et souvent l’adoption de la scarification du groupe
dominant ou d’accueil. Il met également en relief la déconstruction de l’objet ethnique du fait
de la redéfinition de « l’identité linguistique ». 
Mots-clés: dallol, ethnie, brassage culturel, identité, migration.

Migrations and socio-cultural mixing in the dallols (15th-19th century)
Abstract: This article focuses on migrations that have led groups of different origins to the 
dallols and the intercultural mixing  that followed. The aim is to analyze the mechanisms by
which the Zarma, Hausa, Fulani, Tuareg and Kambarin Barebari groups belonging to the
major linguistic communities of the present-day Niger found themselves in the three fossil
valleys of "Western Niger". It is also attempt to investigate the socio-cultural factors,
especially intermarriage and the law of number, which affect most groups. The work focuses
on new identities resulting from these shifts marked by the loss of use of the original
languages and often the adoption of the scarification of dominant or host groups. It also
highlights the deconstruction of the ethnic object through the redefinition of "linguistic
identity". 

Keywords: dallol, ethnicity, cultural mixing, identity, migration.