Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow numéro 26 arrow Moussa SAGNA, Les hirondelles de Kaboul et Terre ceinte, une rémanence du débat janséniste?

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Moussa SAGNA, Les hirondelles de Kaboul et Terre ceinte, une rémanence du débat janséniste? Version imprimable Suggérer par mail
31-12-2019
Les hirondelles de Kaboul et Terre ceinte, une rémanence du débat
janséniste? 
Moussa SAGNA 
Université Cheikh Anta Diop – Dakar 
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
Résumé : Le discours du salafisme à l’époque contemporaine se distingue par ses positions 
radicales, son envie de combattre toute innovation opposée à une lecture dogmatique du
Coran et son approche de la modernité adossée à une vision inhérente au Moyen Âge arabe.
Pourtant, bien avant eux, au XVIIème siècle, les jansénistes ont posé le même débat au sein
de l’Église catholique, au lendemain de la Réforme calviniste. Les jansénistes, en effet, dans
leur lecture des dogmes tels que la grâce, le pêché, le libre arbitre de l’homme, etc., se sont
vus attaqués par les jésuites qui considéraient que leurs positions étaient rétrogrades. Notre
article, considérant Les Hirondelles de Kaboul (2002) de Yasmina Khadra, d’une part, et
Terre ceinte (2014) de Mohamed Mbougar Sarr, d’autre part, a l’ambition de questionner les
« influences » du jansénisme sur le discours des néo-salafistes.  
Il sera question de voir comment le langage littéraire prend en charge les conflits
d’interprétation intra-confessionnelle des textes sacrés. Dans cette étude intertextuelle, il
s’agira, pour ce faire, de réfléchir sur la conception du péché et de la grâce avant d’aborder les
rapports entre grâce et libre arbitre de l’homme, chez les jansénistes et chez les mouvements
salafistes contemporains, pour essayer de comprendre les causes de la radicalité au lendemain
de la chute du mur de Berlin. 
Mots-clés : Contestation, grâce, jansénisme, libre arbitre de l’homme, modernité, péché,
radicalité, salafisme.