Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Numéro 31 arrow Yao Jérôme KOUASSI, Sciences expérimentales et création romanesque : essai d’analyse structurale et

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Yao Jérôme KOUASSI, Sciences expérimentales et création romanesque : essai d’analyse structurale et Version imprimable Suggérer par mail
20-08-2022

Sciences    exrimentales    et    création    romanesque :    essai    danalyse

 

structurale et epistémocritique de Le Docteur Pascal d’Emile Zola

 

 

Yao Jérôme KOUASSI

Université Félix Houphouët-Boigny, Côte dIvoire

jrmekouassi@gmail.com

 

 

Résu: La présente réflexion qui porte sur Le Docteur Pascal, dernier roman de la série Les Rougon-Macquart dEmile Zola, chef de file du mouvement littéraire du naturalisme, théoricien et initiateur du roman expérimental, a un double objet. Notre propos vise d’abord à montrer en quoi ce roman appartient à cette « école » littéraire, mais surtout, à en découvrir les spécificités relativement aux autres œuvres de la série. Ensuite, nous nous proposons d’en faire une lecture épistémocritique. À cette double fin, nous mettrons en œuvre deux méthodes d’approche : la méthode structurale telle que proposée par Jean Rousset et l’épistémocritique initiée par Michel Pierssens. Cette double exploration nous a permis de découvrir que ce récit, bien qu’oissant globalement aux canons du roman expérimental, comporte toutefois, un certain nombre de variantes liées essentiellement à son personnage principal, Pascal, lequel psente des particularités. Dans son contenu, ce texte narratif présente des effets à la fois poétiques, documentaires et idéologiques. Dans son ensemble, Le Docteur Pascal est lisible comme  une  conclusion  tout  autant  scientifique,  philosophique  que  morale  de  la  vaste entreprise de réflexion sur l’humain la tentation de sa réduction et de son assimilation aux phénomènes  physico-chimiques  déterminés  se  révèle  un  échec.  D son  épilogue  qui apparait comme, un aveu de faillite et un véritable hymne à la vie.

 

Mots-clés: naturalisme, roman expérimental, analyse structurale, épistémocritique, méthode expérimentale

 

 

 

Abstract: This reflection on Le Docteur Pascal, the last novel in the Rougon-Macquart series by Emile Zola, leader of the literary movement of naturalism, theoretician and initiator of the experimental novel, has a dual purpose. Our purpose is first to show how this novel belongs to this literary « school », but above all, to discover its specificities, relative to the others in the series. To this double goal, we implement two methods of approach : the structural method as proposed by Jean Rousset and the epistemocritiscism initiated by Michel Pierssens. This double exploration allowed us to discover that this story, although generally obeying the rules of experimental novel, nevertheless includes some variants essentially linked to the main character, Pascal, who presents certains specificities. In its content, this narrative text presents in the same time, poetic, documentary and ideological effects. Taken as a whole, Le Docteur Pascal can be read as a conclusion that is as much scientific, philosophical as it is moral, of the huge enterprise of reflection on the human being where the temptation to reduce and assimilate it to specific physico-chemical phenomena turns out to be a failure. Hence, its epilogue, an admission of bankruptcy and a true hymn to life.

 

Keys-words: naturalism, experimental novel, structural analysis, epistemocriticism, experimental method