Kolotioloma Nicolas YÉO, Analyse synoptique des approches sécuritaires de Platon et de Protagoras :
11-08-2020

Analyse synoptique des approches sécuritaires de Platon et de Protagoras : Quelles leçons?

Kolotioloma Nicolas YÉO

Département de philosophie

Université Alassane Ouattara

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

Résumé: Platon a confié la question de la sécurité à des guerriers forts, intrépides et audacieux. Pour ce philosophe, la sécurité de la cité et des citoyens relève des compétences de ces derniers qui, pour mieux assumer ce rôle, doivent être exemptés de toutes autres tâches. Le sophiste Protagoras ne nie pas cette approche. Seulement, il pense qu’elle est insuffisante. En addition à la force légitime déployée par les organes répressifs de l’État, il propose des vertus créatrices d’amitié, par le truchement de son Zeus. Pour Protagoras, il y a plus d’intérêts à transcender l’action des "guerriers-gardiens" ou encore des "gendarmes-policiers" dans la protection des cités et des citoyens. Il faut  allier, de façon systémique, en un tout englobant, la puissance dissuasive des armes et le respect des vertus.

Mots clés: Droit, état, guerriers, justice, sécurité

 
 
 Lire ou Télécharger l'article en entier [PDF]