Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Colloque international: Suprematie Blanche arrow Heidi BOJSEN - APPEL DANOIS AUX ECRIVAINS AFRICAINS : ”CIVILISEZ-NOUS”

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Heidi BOJSEN - APPEL DANOIS AUX ECRIVAINS AFRICAINS : ”CIVILISEZ-NOUS” Version imprimable Suggérer par mail
03-06-2013
Heidi BOJSEN
Professeur titulaire
Université Roskilde
Danemark
 
Introduction
Dans son livre Racism (1989)1 le sociologue Robert Miles Miles nous rappelle que la « racialisation » (racialization en anglais) est un processus social. C’est en tant que tel que je vais tenter de décrire, d’abord un ou deux exemples de la représentation de « race » dans l’œuvre de Kourouma pour ensuite discuter dans quelle mesure la finesse de l’écriture de l’écrivain ivorien pourrait aider à « civiliser » la rhétorique danoise. Le problème de cette rhétorique, c’est qu’elle, c’est-à-dire la majorité de la population danoise, ignore une grande partie des débats sur le processus historique qui a attribué aux différents racionymes des sens fluctuants depuis les indépendances, depuis la fin de la ségration aux États-Unis et la fin de l’apartheid en Afrique de Sud. En conséquence, la différentialisation sociale qui se fait pourtant dans la société danoise sur une base de différence physionomique est soit reniée, soit exprimée dans un langage naïf, vulgaire et involontairement offensif.