Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Articles arrow Numéro 27 arrow Yaya BAKAYOKO, Souleymane SANGARÉ, Esclaves et esclavage au Songhay sous Askia Daoud (1549-1582)

Identification






Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Yaya BAKAYOKO, Souleymane SANGARÉ, Esclaves et esclavage au Songhay sous Askia Daoud (1549-1582) Version imprimable Suggérer par mail
11-08-2020

Esclaves et esclavage au Songhay sous Askia Daoud (1549-1582)

Yaya BAKAYOKO

Doctorant en histoire

Université Alassane Ouattara

          Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

Souleymane SANGARÉ

Professeur Titulaire des Universités

Département d’Histoire, Université Alassane Ouattara

lememesangare@gmail.com

 

Résumé: Pendant son règne, Askia Daoud (1549-1582) a eu des rapports intenses avec la classe des esclaves. Ces derniers ont été employés massivement dans l’agriculture en général et sur les plantations royales en particulier. Ils sont en partie à l’origine du ravitaillement des populations et du palais en vivres. De plus, Daoud les recrute dans l’armée songhay. Ce faisant, il fait d’eux en partie des acteurs de sa politique militaire. La grande capacité de ces esclaves amène Daoud à les impliquer dans l’économie comme des gestionnaires et non plus uniquement comme manœuvre. Dans cette présente étude nous analysons cet apport des esclaves dans le développement du Songhay.

Mots clés : Songhay, Askia Daoud, Société, Esclave, Agriculture, Armée, Promotion.

 

 

 

Lire ou Télécharger l'article en entier [PDF]